AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Amateurs de SF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2820
Age : 40
Classe / spé : Prêtre Amélio
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Amateurs de SF   Lun 18 Juil 2011 - 8:52

Le Maître du Haut Château de Philip K. Dick.





Un des pitchs les plus sympathiques de la littérature SF.

Et pourtant, de 1, le style d'écriture est chiant. L'usage pronominal abusif casse la lecture autant que les paroles pensées dans la tête du protagoniste. Donc quand on arrive à retrouver à qui le "il" du paragraphe fait référence, on doit souvent faire l'exercice ensuite de décrypter ce que fait de le personnage vs ce qu'il pense faire vs ce qu'il compte faire.
De 2, le sujet est traité avec si peu d'envergure qu'il en est gâché. La rencontre entre une des actrices du roman (la seule qui a "compris") et le Maître du Haut Château est incompréhensible, autant par son contenu que par son cadre.
De 3, la complexification des personnages n'apporte rien à l'histoire.
De 4, le traitement spirituel est sous-traité : les influences de l'Oracle, du Yin-Yang, du Tao, du wu sont autant de sujets à creuser qui ne viennent finalement que donner de l'appétit et de la curiosité sans rassasier.

Reste que le renversement de situation imposé par cette uchronie est clair, net, flippant. Que le traitement du dominateur / dominé est suffisamment bien amené pour interroger chacun dans sa posture du vainqueur. Ce qui reflète le talent du Philip K. Dick sans toutefois faire de ce classique un indispensable.
Loin de là.

Note : 2/5
http://www.senscritique.com/livre/le-maitre-du-haut-chateau/4981265589854472/critique/yoffroy/

_________________
Une femme, une pipe, un pull
Revenir en haut Aller en bas
bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2820
Age : 40
Classe / spé : Prêtre Amélio
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Amateurs de SF   Jeu 28 Juil 2011 - 8:51

Le cycle du non-A de A.E Van Vogt.


Commençant par : Le Monde des non-A



Le cycle du non-A, c’est en premier lieu la mise en place d’une aventure de manipulation planétaire, suivie d’une révolte stellaire que termine une ironique expérience de laboratoire.


La trame du premier tiers est un vrai défi aux énigmes-puzzles mais débute toutefois avec un concept superbe : la machine à étiqueter les métiers des gens. S’il y a bien une invention SF que je voudrais voir fonctionner (sans la rendre obligatoire pour autant), c’est celle-ci. Mais pour autant le roman ne se construit pas dessus, le héros étant finalement pas du tout prévu pour jouer avec la Machine.

Du coup, les énigmes-puzzles s’enchaînent, et, soyons francs, on se perd un peu. Alors certes, tout ça est sans doute très cohérent mais on ne participe pas pleinement à la totalité de l’intrigue. Reste que presque tous les personnages sont sexy et que l’on ne s’ennuie pas une seconde. Le sujet de la sémantique générale est excitant et l’on se surprend à revoir / corriger ses propres réactions thalamiques.

Note : 4/5
http://www.senscritique.com/livre/le-monde-des-non-a-le-cycle-du-non-a-tome-1/5541268180293073/critique/yoffroy/

Suite : Les Joueurs du non-A




Deuxième tiers pour le cœur de l’œuvre. Ca envoie du pâté ! Notre gentil héros, bien qu’en mode girouette et marionnette une bonne partie du temps, parvient finalement à tracer sa route et à utiliser correctement ses atouts pour venir à bout d’une situation mal embarquée. L’essai sémantique glisse vers le savoureux roman d’aventure pour la joie de nos pupilles . On note toutefois qu’Enro, le laisser pour compte de service, n’est pas tout à fait mis en valeur.


Note : 4/5
http://www.senscritique.com/livre/les-joueurs-du-non-a-le-cycle-du-non-a-tome-2/4891277379896357/critique/yoffroy/

Dernière partie : La Fin du non-A



Dernier tiers pour le revival de Gilbert Gosseyn. Maintenant sujet de moquerie de la part de son auteur, il devient aussi souris de laboratoire tout en étant volontaire à ce poste. C’est une clôture du sujet assez humoristique mais tout de même très dispensable. On regrette cependant que la révélation du tome 2 soit si peu exploitée dans cette fin de cycle.

Note : 3/5
http://www.senscritique.com/livre/la-fin-du-non-a-le-cycle-du-non-a-tome-3/81712347980181/critique/yoffroy/

_________________
Une femme, une pipe, un pull
Revenir en haut Aller en bas
Shraak
GM
avatar

Nombre de messages : 3214
Age : 32
Classe / spé : Mage spé kiki
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Amateurs de SF   Jeu 28 Juil 2011 - 8:57

j'ai jamais pu blairer la suite des non-A...
autant j'ai adoré le premier, autant j'ai meme pas pu finir le second. je suis pas rentré dedans.

mais bon... je compte plus les cycles de sci-fi dont on se passerait bien des ouvrages suivant les premiers...

la stratégie Ender : s'arreter à tout prix apres le second.
Dune : idem.
Alvin le faiseur : idem.
les princes d'ambre : lire seulement le premier cycle

j'en passe et des meilleurs.....

_________________
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions..."

- Boulet -
Revenir en haut Aller en bas
Ashgan



Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Amateurs de SF   Jeu 28 Juil 2011 - 9:33

T'as pas aimé les suite de Dune ? J'ai trouvé que l'approfondissement du trip Théologie/Politique super sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Shraak
GM
avatar

Nombre de messages : 3214
Age : 32
Classe / spé : Mage spé kiki
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Amateurs de SF   Jeu 28 Juil 2011 - 10:07

moi ca m'a gonflé.
la politique en sci-fi, c'est sympa en trame de fond. quand ca prend le devant de la scene, ca devient chiant au possible.
j'ai ressenti la meme chose dans la trilogie Mars la rouge/bleu/verte...

_________________
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions..."

- Boulet -
Revenir en haut Aller en bas
Kasstet

avatar

Nombre de messages : 2289
Age : 32
Classe / spé : SkillBoy
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Amateurs de SF   Jeu 28 Juil 2011 - 10:56

Ilium / Olympos :

Si on se met à lire le premier il faudra lire le second.
En fait mon l'impression général de ces deux livre c'est que le premier (illium) ne sert qu'à introduire les multiples personnages et que le deuxième (olympos) ne sert qu'à boucler l'action.
Ca donne au final un bouquin relativement incompréhensible avant un bon tiers du livre où il ne se passe pas grand chose, et un autre bouquin ou l'histoire se passe réellement.
Très moyen de mon point de vue.

3/5

La horde du contrevent :

Bon déjà faites pas comme moi : vérifiez bien que vous avez la petite fiche de correspondance entre les symbole et les personnages quand vous achetez le bouquin ^^
Sinon, c'est un bouquin qui accroche bien, ça bouge, les personnages sont attachant, intrigant.
C'est bien écrit.
A lire, effectivement.

4/5

Fondation

Alors, je préfère largement la pré-quelle au cycle de fondation lui même.
C'est sans doute lié au fait qu'on ne peut pas se lier avec un même personnage dans le cycle de fondation. On peut faire l’analogie avec wow entre le trash et les boss... ben au bout d'un moment fondation, c'est une suite ininterrompue de trashs :p
Après le format de mini histoires séparées dans le temps de qq siècles est plutôt bien vue, mais ça devient très vite rébarbatif :
Toujours la même trame toujours la même conclusion...
Ca se lit quand même hein, mais j'avoue que la flamme s'éteint plus j'avance dans la lecture...

3/5

_________________
[11:20:44] @ vlini : la végétarienne perverse bien sûr ^^
[16:47:29] @ bibi : tiens, y a des scientifiques qui prévoient de faire renaître des mammouths. C'est vlini qui doit être contente - une seconde jeunesse en perspective
[16:45:08] @ bibi : lignée de rousses qui devient brune, c'est la victoire du darwinisme
[11:01:31] @ Ashkenor : "j'la force tranquille ?"
[11:02:07] @ vlini : j adore me mettre a poil devant des inconnus
[14:12:10] @ vlini : ma chatte a une passion pour les coton tige aussi
[09:38:50] @ bibi : quand le courant passe- pas, faut changer de voltage


[Kasstet + Marchelamort + Ghurk + Malumsopresa + Urgho + Hanzaplakh ]
Revenir en haut Aller en bas
bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2820
Age : 40
Classe / spé : Prêtre Amélio
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Amateurs de SF   Ven 2 Sep 2011 - 6:42

Hicchiker's Guide to the Galaxy - aka, Le Guide du voyageur galactique, aka H2G2 - de Douglas Adams

Lu dans un intégral (ce qui m'a donc forcé à lire jusqu'au bout :s )




Le Guide du voyageur galactique - H2G2, tome 1


Dans ma sacoche, mon pitch avec une déviation, une serviette, un poème vogon, un moteur d'improbabilités et un nombre, le 42.

Tout le succès de ce livre tient dans son pitch - le reste n'est qu'un conglomérat d'absurdités qu'il est très difficile de juger correctement de par leur multitudes.

Sans compter que le style de Douglas Adams, qui convient bien aux premiers chapitres, est utilisé à l'envi et usé jusqu'à la corde dès la moitié du livre. De plus, sa capacité à retranscrire des conversations est ... pfff... lourde :

_ c'est un moteur à improbabilité (Zaphod)
_ un quoi ? (Dent)
_ un moteur à improbabilité, macaque (Zaphod)
_ Euh... (Dent)
_ Rien d'anormal (Prefect)
_ Ah (Dent)

La bêtise d'un des protagonistes apparaît dans ces quelques lignes, saurez-vous le retrouver ?

Le Dernier Restaurant avant la fin du monde - H2G2, tome 2


Dans mon guide galactique, il y a tellement de choses qu'il a fallu commencer à trier. Et c'est là l'effort de Douglas Adams, c'est rationaliser un peu les absurdités qu'il profère.

En découle, le Dernier Restaurant Avant la Fin du Monde, le restaurant le plus cool de l'univers.
Reste que Dent est toujours aussi bête, Marvin toujours aussi inexploité et les dialogues toujours aussi à chier.

La Vie, l'Univers et le Reste - H2G2, tome 3


Dans mon cerveau, j'ai plus d'idées; mais mon univers H2G2 est tellement cool, que moi Douglas Adams, je me dois de faire une suite à ces brillantes premières œuvres.

Franchement, à moins d'être tombé dans le piège de l'intégrale, comme bibi, on peut s'arrêter aux 2 premiers tomes.

C'est creux, sans saveur, alambiqué, incompréhensible, tiré par les cheveux et Dent est toujours aussi bête.

Salut, et encore merci pour le poisson - H2G2, tome 4


J'ai pensé un instant à Endymion. Cela a duré quelques chapitres. Lorsque Arthur Dent se prend enfin en main et qu'il décide que la créature féminine qu'il vient de croiser sera sienne.

Contre toute attente, un récit où l'absurde vient épicer doucettement cette entreprise. La formalisation de cette quête, de cette découverte de l'autre est le meilleur moment du bouquin - l'auteur écrit bien plus avec son cœur qu'avec les ingrédients utilisés partout ailleurs dans son œuvre (ingrédients devenus insipides).

Dommage toutefois que ce soit si peu approfondi. Le terreau de la romance, des sentiments et de l'amour est un potentiel fertile comme l'a su exploiter Dan Simmons, lui.

Globalement inoffensive - H2G2, tome 5


Ingénierie régressive temporelle. C'est le mot utilisé par Douglas pour remettre de l'ordre dans tout Mic-Mac Galactique.

C'est aussi la super idée finale pour clore son œuvre - alors certes, c'est assez bien chiadé, bien amené. Mais les travers de l'auteur s'enlise dans une écriture un peu poussive, où les situations sont difficiles à appréhender et où les redondances fleurissent à chaque paragraphe.

Arthur Dent, devenu homme l'épisode précédent, devient enfin libre. Puis retombe lui aussi dans ses travers; on dirait du Robin Hobb.

J'ai lu cette oeuvre trop vieux, je pense.


Tome 1 : http://www.senscritique.com/livre/le-guide-du-voyageur-galactique-h2g2-tome-1/57123505098794/critique/yoffroy/
Tome 2 : http://www.senscritique.com/livre/le-dernier-restaurant-avant-la-fin-du-monde-h2g2-tome-2/298123504348792/critique/yoffroy/
Tome 3 : http://www.senscritique.com/livre/la-vie-l-univers-et-le-reste-h2g2-tome-3/3031276487495801/critique/yoffroy/
Tome 4 : http://www.senscritique.com/livre/salut-et-encore-merci-pour-le-poisson-h2g2-tome-4/723124049685078/critique/yoffroy/
Tome 5 : http://www.senscritique.com/livre/globalement-inoffensive-h2g2-tome-5/7191276450886120/critique/yoffroy/

_________________
Une femme, une pipe, un pull
Revenir en haut Aller en bas
bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2820
Age : 40
Classe / spé : Prêtre Amélio
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Amateurs de SF   Lun 17 Oct 2011 - 7:52

Temps de Stephen Baxter



J'ai mis trop de temps

Il y a 27 jours, bibi se lance dans la lecture de Temps.
Il y a 2 jours, bibi termine enfin ce si-recommandé livre de SF.

Baxter est très fort pour exploiter les théories actuelles et en parsemer sa fiction pour la construire et la faire avancer. De fait, la première partie du bouquin est innovante et prenante.


Cependant, il manque à Baxter des qualités de narration. Que ce soit le sort de l'humanité, le destin de certains enfants, ou tout simplement l'amour des principaux protagonistes, tout est survolé. De même la multiplicité de ses théories se perd dans sa capacité à les utiliser à des fins d'histoire. Il s'en sert comme moyen et non comme parcelle dramatique. Pour Baxter, la théorie est un outil mais une histoire ne peut se construire sur l'accumulation d'outils.

Certes Malenfant (ce nom de héros est un coup de cœur!) est un visionnaire mais ses accompagnateurs restent plats - ils n'ont de valeur que comme faire-valoir; ils n'entrent dans la composition narrative qu'à travers un moyen d'aider Malenfant à avancer.

Finalement, on prend un plaisir cruel à découvrir des idées brillantes qui ne servent qu'une vision bornée et cernée.

Dommage.

Note : 2,5/5
http://www.senscritique.com/livre/temps/98912367932035/critique/yoffroy/

_________________
Une femme, une pipe, un pull
Revenir en haut Aller en bas
bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2820
Age : 40
Classe / spé : Prêtre Amélio
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Amateurs de SF   Jeu 17 Nov 2011 - 16:27

Mysterium de Robert Charles Wilson



J'en dirais pas beaucoup parce que c'est à lire s'il on est fanboy de Wilson. Le principe de base de Mysterium est pas mal mais son traitement est peu réussi. Les autres livres de Wilson valent bien mieux.

6/10


Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? de Philip K. Dick
aka Blade Runner



Dick est en forme. Un très bon polar SF dont l'adaptation ciné rend plus qu'hommage. On regrette toutefois une narration vraiment perfectible.

7/10

_________________
Une femme, une pipe, un pull
Revenir en haut Aller en bas
Boomkin (Calmevent)

avatar

Nombre de messages : 133
Age : 38
Classe / spé : Druide spe heal/feral
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: Amateurs de SF   Mer 11 Jan 2012 - 12:59

Strongly Fisting???
Revenir en haut Aller en bas
http://eu.battle.net/wow/fr/character/throkferoth/tristevent/sim
Boomkin (Calmevent)

avatar

Nombre de messages : 133
Age : 38
Classe / spé : Druide spe heal/feral
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: Amateurs de SF   Mer 11 Jan 2012 - 13:00

En plus si Dick est forme alors... lol.
Revenir en haut Aller en bas
http://eu.battle.net/wow/fr/character/throkferoth/tristevent/sim
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amateurs de SF   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amateurs de SF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan :: La Taverne du Clan :: Taverne de Booty Bay-
Sauter vers: